Bien qu’ayant bien apprécié les épisodes que j’ai eu l’occasion de voir de l’adaptation cinématographique de la saga Harry Potter (je ne les ai pas encore tous vu), je ne suis pas spécialement un grand fan. J’ai eu l’occasion d’en discuter dernièrement avec une amie, grande passionnée de l’œuvre. On en a sorti quelques petites réflexions.

Premièrement, et c’est une évidence, Harry Potter deviendra un incontournable de la littérature anglaise au côté de Hamlet ou Oliver Twist, étudiés dans les collèges par nos petits-enfants. J. K. Rowling, de son côté, intègrera la liste des auteurs classiques.

Deuxièmement, Harry Potter n’échappera pas à la dure loi des reboots dans 20 ou 30 ans. Déjà parce que les premiers films du début des années 2000 étaient clairement destinés à un jeune public et supportent mal le poids des âges. Mais aussi parce qu’après Animaux fantastiques et une nouvelle série de suites communes à celui-ci et la saga Harry Potter, l’élan pour l’univers de la sorcellerie s’essoufflera. Warner Bros reprendra alors les caractères des personnages pour les plonger dans un nouveau monde plus à même de fasciner la nouvelle génération.

Bien sûr, tout ceci n’est que conjecture de la part de deux esprits curieux d’assister à la suite des événements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s